Comment protéger votre site du « negative SEO » ?

Index
Pourquoi mon site ne s’indexe pas dans Google ?
24 janvier 2015
htaccess
Configurer le .htaccess pour des performances et une sécurité optimales
3 février 2015

Comment protéger votre site du « negative SEO » ?

nseo

Au fil du temps, les attaques de « negative SEO » ou NSEO se sont multipliées. Cette augmentation des attaques est largement imputable à Google qui, au travers du filtre Penguin, peut pénaliser un site en fonction de la qualité des backlinks qui pointent vers lui. Êtes-vous à l’abri d’une attaque NSEO ?

Petit Rappel Historique

Avant le 24 avril 2012 et le déploiement de Penguin, les Black Hats avaient la vie belle car Google était très permissif et/ou se laissait facilement abuser par des techniques de netlinking. A cette époque, tout lien était bon à prendre ! Un lien était forcément un « bon » lien dans la mesure où il n’en existait pas de mauvais …

Manipuler les SERPS (classement des positions dans Google) était un jeu d’enfant car il suffisait de créer sur une période donnée plus de liens que son concurrent pour le devancer. C’était l’époque du SEO automatisé! Celui qui avait le plus de serveurs privés sur lesquels tournaient Xrumer ou LFE était sûr d’être en première position ou dans les premières positions.

A cette époque, le Negative SEO (NSEO) existait déjà mais il n’était pas à craindre, Google n’accordant pas d’importance à la qualité des liens. La seule solution était de créer des liens en masse, de les laisser s’indexer et de les retirer tous d’un coup. Ceci dit, les chances de succès étaient tout de même assez faibles et bien souvent le site n’était pas ou peu impacté par une telle action. De fait, très peu se risquaient à ce genre d’attaque.

Le NSEO a été propulsé sur le devant de la scène par Google

Le filtre Penguin a permis d’éradiquer le linking bon marché et peu qualitatif. Mais il a aussi ouvert la porte aux attaques NSEO car désormais Google accorde de l’importance à la qualité des liens externes pointant vers votre site.

Un lien de bonne qualité améliorera votre position dans les SERPS, un lien de mauvaise qualité vous entrainera vers les profondeurs du classement.

Ce premier constat étant établi, il faut bien reconnaître que le NSEO est relativement simple, bon marché et rapide à mettre en place.

Il faut également faire une remarque : beaucoup d’éditeurs pensent avoir été les victimes d’attaques NSEO. Pourtant, il n’en est rien ! Ils ont eux même sanctionné leur site en appliquant de mauvaises pratiques de linking …

Une attaque NSEO ça ressemble à quoi ?

Il existe un grand nombre de variantes d’attaques NSEO qui ne seront pas toutes décrites ici, mais voici les principales :

1- La création massive et soudaine de backlinks de faible qualité peut généralement être associé à une attaque NSEO. Pour en être sûr, surveillez régulièrement votre vitesse d’acquisition de backlinks et identifiez les liens de faible qualité.

2- Des sites pénalisés redirigent intégralement leur trafic vers le votre. On sait désormais depuis un moment que la redirection 301 transfère les pénalités. Si vous voyez le nombre de redirections vers vous exploser, il y a de quoi être inquiet.

3- La typologie des liens. En effet, vous devez contrôler notamment, l’ancre, la destination (Home Page,Deep link), provenance géographique, IP, block C des liens qui pointent vers vous car ils sont autant d’indicateurs d’une tentative de fausser le caractère naturel de votre linking pour le rendre suspect aux yeux de Google.

4- La suppression des liens de qualité. Voilà une technique qui existait bien avant le filtre Penguin ! Des webmasters peu scrupuleux appellent les partenaires de leur concurrent en se faisant passer pour ce dernier et demandent,  par exemple, la suppression de certains liens de qualité. Vous n’avez pas idée du nombre de fois que cette technique a fonctionné.

5- La paralysie du serveur. Il y a de nombreuses techniques visant à paralyser un serveur, les plus connues sont sans doute les attaques DOS ou DDOS (en français, on parle d’attaque par déni de service) mais toute technique de crawl massif pourrait fonctionner sur un serveur sous-dimensionné. En effet, si le serveur est incapable de répondre, il va retourner une erreur 500. Pour un visiteur lambda, l’erreur 500 se matérialisera par une page vierge. En revanche, pour le Googlebot c’est beaucoup plus grave car il considèrera être responsable de l’erreur 500. En conséquence, il visitera moins souvent votre site et diminuera vos crédits de crawl. Moins de crawl, c’est moins d’indexation et aussi de moins bonnes places dans les SERPS.

6- Scraper le contenu d’un site et le diffuser à grande échelle. A l’inverse des points 1 à 4 qui sont basés sur le linking et du point 5 qui est focalisé sur le serveur, cette dernière technique s’en prend à votre contenu en le dupliquant et en l’indexant sur de nombreux blogs, sites, magazines, etc… On sait que Google a horreur du contenu dupliqué. Le but de l’opération est ici de vous faire perdre la paternité du contenu et de faire de vous un voleur de contenu aux yeux de Google. La technique n’est pas si évidente que cela et elle est d’autant plus difficile à mettre en place que votre site est populaire et fait autorité dans son secteur d’activité.

Comment se protéger du NSEO ?

1- Investissez durablement dans un (des) serveur(s) de qualité. C’est la base, on ne le répètera jamais assez. Cet investissement vous assurera un serveur opérationnel et protégé contre un grand nombre d’attaque.

2- Blacklistez certaines IP ou « range d’IP » peut être aussi une solution si vous souffrez de cyber attaques.

3- Pour surveiller le vol de votre contenu, vous pouvez utiliser un grand nombre de tool comme Positeo ou encore Copyscape. En entrant votre IP, vous aurez les taux de concordance avec le reste du web. Copyscape propose d’ailleurs une API pour industrialiser le procédé.

4- Monitorez régulièrement les nouveaux liens qui pointent vers vous en étant attentif aux critères évoqués précédemment.

5- Faites le ménage dans votre linking. Si vous vous savez menacé par une attaque de negative SEO, la moindre des choses est de s’assurer que votre linking est irréprochable en l’état.

6- Développez un linking de qualité et de quantité. Plus votre linking est dense et de qualité et plus il est difficile de mener à bien une attaque NSEO.

 

Si vous pensez avoir été victime de ce genre de pratique ou si vous voulez vous en préserver, sachez que nous sommes à votre disposition via le formulaire de contact.

 

Fabrice PEZOUS
Fabrice PEZOUS
Dans la vie, j'ai un métier et une passion : le SEO ou référencement de sites Internet que j'exerce en tant que Consultant Freelance SEO. J'ai travaillé pour des TPE, des PME, des Pure Players dans des domaines variés comme l'assurance, les loisirs (voyage,sport), la restauration, etc Si vous avez un site Internet avec des soucis de SEO, contactez moi, je peux vous aider.

1 Comment

  1. Bonjour
    Pouvez-vous apporter un peu d’explication sur le négative SEO? Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *